Atelier : Déclencher sa soif d’apprendre

Quand on est enfant, le monde est un parc d’attractions. C’est pourquoi on a souvent une grande curiosité pour tout ce qui nous entoure, et dans cet état d’esprit, c’est avec plaisir qu’on pose des questions, qu’on découvre, qu’on apprend à parler, à marcher, à lire, à comprendre ce monde qui nous entoure. En grandissant, on oublie bien souvent cette manière de faire, et apprendre peut alors devenir un devoir, parfois lourd ou ennuyant, même si le sujet peut nous intéresser.

Et s’il était possible d’apprendre avec plaisir ?

Imaginez que vous puissiez renouer avec votre curiosité enfantine et déclencher votre soif d’apprendre, quel que soit le sujet.

Est-ce que vous aussi il vous arrive :shutterstock_164480423

  • d’être stressé / mal à l’aise quand vous devez apprendre un sujet ?
  • de ne pas aimer apprendre ?
  • de vous ennuyer quand vous devez apprendre ?
  • de ne pas être motivé quand vous devez apprendre quelque chose ?
  • de vous sentir découragé face à un nouveau sujet à apprendre ?

Mes 1er pas de polyglotte amusée

Je me souviens très bien de la première série coréenne que j’ai regardée : c’était un supplice ! Je regarde toutes mes séries en VOST, et je me retrouvai pour la première fois confrontée au coréen, qui m’apparaissait comme un bourdonnement incessant et extrêmement désagréable. Ça me demandait une concentration phénoménale pour ignorer les voix et comprendre un minimum l’histoire. Autant vous dire que regarder une série n’était plus du tout un moment de détente ! J’ai dû m’y reprendre à 6 fois pour finir le premier épisode parce que je ne supportai pas d’entendre ce charabia pendant plus de 10 min !
Et j’avais beau avoir très envie de connaître la suite de l’histoire, j’ai abandonné à cause de la barrière de la langue, frustrée.
Puis je me suis rappelée comment c’était, la première fois que j’ai regardé un animé japonais. J’avais commencé la série en espagnol (j’habitais alors en Espagne), et quand je suis arrivée à la fin des épisodes traduits, j’ai été obligée de continuer en VOST. J’avais été très perturbée par le changement de langue au début, puis j’ai commencé à m’habituer au japonais, et même à l’apprécier. Aujourd’hui, je suis capable de passer des heures à écouter du japonais, même sans le comprendre, juste pour le plaisir des sonorités.
Je me suis alors dit que c’était peut-être ça, le secret pour pouvoir regarder et apprécier des dramas coréens !
J’ai donc choisi une nouvelle série, avec comme objectif de m’approprier la langue : je ne cherchais plus à comprendre l’histoire, ne lisais pas les sous-titres, je me laissais juste découvrir les sonorités, les intonations, la chanson de la langue…
Quelle n’a pas été ma surprise quand j’ai pris conscience que dès le début de l’épisode, j’appréciais la langue, prenais plaisir à l’écouter et surtout, que j’avais très envie de l’apprendre, de pouvoir la parler, la chanter, découvrir toutes ses nuances…
Quand finalement j’ai commencé à apprendre le coréen, c’était un vrai plaisir de pouvoir mettre des formes sur ces sons que j’aime, de laisser couler la langue de l’intérieur et l’entendre sortir de ma bouche, de concrétiser les choses que j’avais intuitivement commencé à comprendre…

 

Un parcours atypique au service d’un nouveau mode d’apprentissage

Très jeune, j’ai toujours eu un gout prononcé pour les langues étrangères et l’inter-culturalité; cependant les parcours classiques ne m’ont jamais vraiment correspondu tant l’approche scolaire classique était à mille lieux de permettre de ressentir la beauté d’une langue ou de vivre l’apprentissage avec amusement, passion et plaisir.

C’est pourquoi, dès mon baccalauréat en poche, je suis partie vivre une année en Espagne pour m’immerger dans cette culture, puis à mon retour j’ai enchainé avec une école d’arts réputée sur Lyon, avant de m’autoriser à sauter le pas et faire ce que j’avais vraiment envie : découvrir d’autres cultures avec une autre approche.
J’ai commencé par suivre un Master de coaching mental pour sportifs de haut niveau pour ensuite me lancer dans l’apprentissage du japonais en mettant en pratique certaines approches de coaching. 2 mois plus tard, je parlais couramment le japonais et j’ai très vite eu l’opportunité de devenir interprète pour un Maître venu animer des stages en France.
Pour élargir mon champ d’expérimentation dans l’apprentissage des langues, je décidai de passer le DAEFLE (Diplôme d’Aptitude à l’Enseignement du Français Langue Etrangère) délivré par l’Alliance Française, de découvrir la Prestolecture (une approche qui permet de lire 10 fois plus vite en augmentant nettement la mémorisation et compréhension du sujet), et d’obtenir un permis Vacances-Travail au Japon, me permettant d’y séjourner un an pour approfondir mes connaissances sur cette culture.

Aujourd’hui il me faut moins de 4 semaines pour intégrer une langue et sa culture ou maîtriser un domaine nouveau, tel que les neurosciences, la pédagogie, la comptabilité, etc…

C’est ainsi qu’après plusieurs voyages à l’international( Espagne, Japon, Inde, Canada…), quelques diplômes en poche et surtout des formations pour optimiser mes talents d’apprentissage, j’ai mis au point une approche simple optimisant l’apprentissage grâce à l’amusement et au maillage des sens.
 Dans cet atelier, je vous propose le premier grand pas de cette nouvelle manière d’apprendre, avec une approche qui s’intègre pleinement dans vos méthodes d’apprentissage actuelles.

Un atelier pour découvrir une approche innovante qui vous permettra de :

  • Découvrir avec facilité n’importe quel sujetPlaisir d'apprendre
  • Renouer avec votre envie d’apprendre
  • Avoir de la curiosité pour tous les sujets que vous souhaitez
  • Être détendu(e) quand vous apprenez
  • Déclencher votre soif d’apprendre dès que vous en avez besoin
  • Apprendre avec plaisir

2h d’atelier pour 4 clés d’apprentissage tout de suite utilisables :

  • Un curseur objectif vous permettant de mesurer concrètement l’efficacité de cette approche et ainsi de bien valider vos progrès au cours de votre avancée
  • Un plan concret pour ramener cette approche dans votre quotidien et l’intégrer dans vos méthodes d’apprentissage actuelles
  • Des clés pour utiliser dès maintenant cette approche pour tous les sujets que vous désirez apprendre ou qu’il vous est impératif d’intégrer.
  • Un champ de possibilités de tout ce qu’il vous sera désormais possible d’apprendre dans le plaisir et l’amusement.

Tarif

Le cout usuel d’un atelier croisant des approches de coaching de pointe, des fondamentaux linguistiques, et des sciences neuro-cognitives appliquées est d’ordinaire à 100€. Or, comme c’est la première fois que je propose cet atelier  dans cette forme, j’ai décidé de l’offrir avec une remise exceptionnelle spéciale lancement de 65%. Cela s’adresse aux 10 premières personnes qui sauteront le pas et oseront s’ouvrir à une manière d’apprendre.

C’est donc 2h d’atelier qui compilent 3 ans de techniques d’apprentissage que je propose pour seulement 35€.
Si cela fait sens pour vous et vous donne envie d’essayer d’autres manières d’apprendre, que ce soit pour vous ou pour vos enfants, alors je vous invite à franchir le pas et à faire partie des 10 premières personnes qui bénéficieront de ce tarif exceptionnel de 35€.

Modalités Pratiques

Date :
L’atelier aura lieu le Samedi 1er octobre

Heure :
L’atelier débute à 14h30 et finit vers 16h30

Arrivée prévue à partir de 14h : je vous conseille d’arriver à 14h pour bien vous poser afin de démarrer l’atelier de manière optimale.

Lieu :
L’atelier aura lieu au 23 chemin du Petit bois à Chevinay (à 30 km de Lyon vers L’Arbresle, environ 45 min en voiture et 40 min en train).

Inscription :
Vous avez deux moyens de vous inscrire :
Par mail à nina.folie1@gmail.com
Par téléphone au 06 71 35 55 66

Je vous dis à très bientôt

 

Images © Jezper, Syda Production, Maridav/Shutterstock

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer